Création d'une cellule mobilité pour Arc International

Retour à l’accueil

AFPA Transitions Le partenaire des transitions professionnelles

Situation de la page dans l’organisation du site

C/Création d'une cellule mobilité pour Arc International

Les besoins du client

En 2010, Arc International enregistre un sureffectif de l'ordre de 880 personnes sur le site historique d'Arques. Dans ce contexte, un accord GPEC a été signé, avec comme mesure phare, la création d'une cellule mobilité. Objectif : favoriser la mobilité interne ou externe des salariés volontaires pour une reconversion professionnelle.

Mais la direction d'Arc International s'est vite rendue compte qu'ils n'avaient  aucune visibilité sur les potentiels d'emplois situés sur les bassins d'emplois environnants où résidaient un grand nombre de salariés concernés par la mesure.

Notre intervention

Afpa Transitions a réalisé un diagnostic collectif d'employabilité. Il s'agissait d'identifier les emplois porteurs et les projets de développement économique sur trois territoires adjacents : Dunkerque, Béthune et Hazebrouk.

Ce travail a été réalisé à partir d'analyse d'éléments issus d'études statistiques et surtout de rencontres avec les différents partenaires du développement économique des territoires (communautés de communes, CCI...). Le livrable : une cartographie de potentialités d'emplois à 6 mois, 1 et 2 ans.

Les résultats

Arc International a pu proposer des perspectives d'emplois externes aux salariés en tenant compte de leur lieux de résidence. Une centaine de personnes se sont ainsi lancées dans une phase de reconversion afin d'être en phase avec les besoins d'emplois repérés :

  • 70 parcours de formation financés dans le cadre du PFE,
  • une cinquantaine de parcours CIF,
  • 28 prestations d'appui au reclassement professionnel.